Synthèse

Synthèse phrase

LA PHRASE

 Une phrase est une suite de mots ayant un sens.

 Elle commence toujours par une majuscule et se termine par un point. Ex. : Le chien dort dehors.

 ● Une phrase peut être enrichie avec des groupes de mots :

Ex. : Le chien mange. –> Dans sa niche, le chien mange un os.

 ● Une phrase peut être réduite pour n’en garder que le noyau :

Ex. : Dans le  panier , un chien dort tranquillement. –> Un chien dort.
  


LES TYPES DE PHRASES

Il y a différents types de phrases.

● La phrase déclarative : Elle sert à énoncer. ex.: Le soleil brille.

● La phrase interrogative : Elle sert à poser une question.

Ex.: Que fais-tu ce soir ?

● La phrase impérative : Elle sert à donner un ordre.

Ex.: Sortez ! Taisez-vous ! Défense de stationner.

● La phrase exclamative : Elle exprime la peur, la joie, la crainte, l’étonnement…

Ex.: Quel beau temps ! Comme c’est joli !


 

LES FORMES DE PHRASES

Une phrase peut être à la forme affirmative ou à la forme négative.

  •  La forme affirmative: Ex : Le cheval galope. Le train avait du retard. As-tu trouvé mon mot ? 
  • La forme négative: Elle utilise le plus souvent la négation nepas et parfois nepoint, neplus, nejamais, nerien.

Ex : Le cheval  ne galope pas.
Le train n’avait pas de retard.
Le cheval ne galope plus.
Le cheval ne galope jamais.
 Le cheval ne mange rien.


LES CONSTITUANTS DE LA PHRASE

( LE VERBE, LE SUJET DU VERBE, LES COMPLÉMENTS DU VERBE)

 

1 – Le sujet du verbe est un mot ou un groupe de mots qui désigne une personne, un animal, une chose ou une idée.

2 – Le verbe indique ce que fait, ce que subit ou ce qu’est le sujet.

3 – Les compléments du verbe sont classés dans 2 catégories :

  • Les compléments essentiels ou compléments d’objet (on ne peut pas les déplacer, les enlever).

  • Les compléments circonstanciels (on peut les déplacer et les enlever le plus souvent)

 


  UN CONSTITUANT DE LA PHRASE : LE SUJET DU VERBE

On peut reconnaître le sujet du verbe dans une phrase :

 

● en posant la question : Qui est-ce qui ? ou Qu’est-ce qui ?

 L’enfant chante. Qui est-ce qui chante? C’est l’enfant.

La voiture  roule vite. Qui est-ce qui roule vite ? C’est la voiture.

 ● en remplaçant le sujet par un pronom (je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles) :

 L’enfant  chante. –> Il chante.

La voiture  roule vite.. –> Elle roule vite.

  


 UN CONSTITUANT DE LA PHRASE : LE VERBE

On peut reconnaître le verbe dans une phrase :

 ● en faisant varier le sujet du verbe :

L’enfant chante. Les enfants chantent. Nous chantons. Tu chantes.

 ● en faisant varier le temps de conjugaison :

Le coq chante. Le coq chantera. Le coq a chanté. Le coq chantait.

 Le verbe est l’action de la phrase. Dans cette phrase, on …….


 LE NOM

Un nom désigne une personne, un animal, un objet, une idée, un lieu…

On distingue : 

● les noms propres : ils s’écrivent toujours avec une majuscule. Ex. : Paris – Martin – Mars – Jura – Vénus et désignent quelque chose d’unique.

● les noms communs : ils sont précédés d’un déterminant qui en détermine le genre (masculin/féminin) et le nombre (singulier/pluriel). Ex. : une fille – un lion – un sac – le courage – la plage et désignent une généralité, quelque chose de commun !


  LES DÉTERMINANTS DU NOM

Les noms communs sont précédés d’un petit mot qui les précise : ce sont les déterminants.

 Le déterminant donne des renseignements sur le nom :

 ● le genre (masculin/féminin) : le lion/la lionne, un chien/une chienne, mon frère/ma soeur

● le nombre (singulier/pluriel) : le lion/les lions, un chien/des chiens, mon frère/mes frères

● l’appartenance (possessifs / démonstratifs / indéfinis) : mon chien/ce chien/chaque chien


   UN REMPLACANT DU NOM : LE PRONOM

Dans une phrase, on peut remplacer un nom par un pronom :

 ● Mathieu chante très bien. –> Il chante très bien.

● Les filles jouent ensemble. –> Elles jouent ensemble.

● Ma soeur et moi aimons les pommes. –> Nous aimons les pommes.

● Julien et toi chantez très bien. –> Vous chantez très bien.


 L’ADJECTIF QUALIFICATIF

Un adjectif qualificatif est un complément du nom; il dit comment est le nom.

 L’adjectif qualificatif peut être relié directement au nom : Une petite voiture rouge. Un grand cahier vert.

il peut se retirer, on peut trouver un contraire, il se place devant ou derrière le nom.

  • L’adjectif qualificatif peut être relié au nom par un verbe d’état (être, sembler, devenir, rester, paraître, demeurer…) : La voiture semble petite. Le cahier est bleu.

 


 UN COMPLÉMENT ESSENTIEL DU VERBE : LE COMPLÉMENT D’OBJET

 Le complément d’objet complète le verbe. C’est un groupe indispensable dans la phrase. On ne peut ni l’enlever, ni le déplacer.

 Le complément d’objet direct COD, on peut le reconnaître en posant les questions :

 ● quoi ou qui? : Paul prépare (quoi?) son cartable. Il aime (qui?) sa maman.

 

Le complément d’objet indirect COI, est introduit par à , de et on peut le reconnaître en posant les questions :

 ● de quoi ou de qui? : Il parle (de quoi) de football. Il parle (de qui?) de sa soeur.

à quoi ou à qui? : Il pense (à quoi?) à ses vacances. Il pense (à qui?) à son frère.

 

 LES COMPLÉMENTS CIRCONSTANCIELS DU VERBE

 Le plus souvent, le complément circonstanciel (C.C.) n’est pas un groupe indispensable dans la phrase.

 Il complète le verbe pour préciser quand, , comment a lieu l’action.

 L’araignée tisse sa toile entre deux herbes. L’araignée tisse sa toile (où? lieu).

  • Mon frère est arrivé ce matin. Mon frère est arrivé (quand? temps).

  • La limace avance lentement. La limace avance (comment ? manière).