Imprimer en PDF [Imprimer en PDF]

Devinette

«Je suis brin de bois noirci

et travaille jour et nuit.

Je soulève—c’est inouï—

cent fois mon poids, et sans cric.

Du grenier jusqu’au fournil

j’engrange des grains de riz.

Ne touchez pas à mon nid

vous feriez venir la pluie. »

C’est ce qu’un soir m’avait dit,

quand nous étions entre amis,

la fourmi.

Michel Beau

Les commentaires sont fermés.